Bladehane réaffirme la position de l'Algérie en faveur de la cause palestinienne

Bladehane réaffirme la position de l'Algérie en faveur de la cause palestinienne

L'Algérie a réaffirmé mercredi par la voix du Secrétaire d'Etat chargé de la communauté nationale et des compétences à l'étranger, Rachid Bladehane, sa position de principe en faveur de la cause palestinienne juste, appelant la communauté internationale à condamner les dépassements de l'occupant israélien.

 

Dans une allocution prononcée lors de la réunion virtuel d'urgence à composition non limitée du Comité exécutif au niveau des ministres des Affaires étrangères des pays de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) à Djeddah, M. Bladehane a indiqué que l'Algérie "réaffirme, depuis cette tribune, sa position de principe en soutien solide et durable à la cause juste du peuple palestinien et se tient aux côtés des frères palestiniens en ces circonstances difficiles".

"L'Algérie réaffirme une fois de plus son soutien à la lutte du peuple palestinien frère pour l'exercice de son droit inaliénable et imprescriptible, et appelle à l'annulation de toutes les mesures injustes à son encontre, ainsi que les pratiques d'occupation arbitraires à El-Qods, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, outre la poursuite des politiques de colonisation et de judaïsation d'Al Qods", a-t-il ajouté.

Il a également souligné "l'attachement de l'Algérie à l'initiative arabe de paix, basée sur le principe de retrait total des territoires arabes occupés, moyennant la paix dans le cadre de la légalité internationale et des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU, notamment n  242 et 338".

Il a en outre appelé les pays participant à cette réunion à "œuvrer, à travers les organisations internationales et les ensembles régionaux, à condamner les dépassements de l'occupation israélienne et les contraindre à adopter une position ferme et claire en vue de faire pression sur les autorités d'occupation israéliennes à l'effet de mettre un terme à leurs menaces et actions hostiles au peuple palestinien, lever le blocus injuste imposé aux territoires palestiniens et reprendre sans conditions les négociations de paix".

M.Bladehane a condamné "vigoureusement le plan inique des autorités d’occupation israéliennes pour annexer de nouveaux territoires palestiniens", le qualifiant "de nul et non avenu et d’acte hostile non seulement contre l’Etat de Palestine mais contre tous les Etats musulmans".

Il a mis en garde contre "les risques graves que porte le langage de menace et de force utilisé par les autorités d’occupation israéliennes sur la situation fragile que traverse la région du Moyen Orient", appelant l’ONU et le Conseil de sécurité à "assumer leurs entières responsabilités pour assurer la protection et la sécurité au peuple palestinien".

Après avoir exprimé "sa grande préoccupation" de la situation générale dans laquelle s’est retrouvée la question palestinienne sur fond des crimes horribles commis par l’occupant israélien qui tente de faire passer son plan dit "Deal du siècle", attentatoire au droit du peuple palestinien et à ses droits historiques, M. Bladehane a affirmé que "la communauté internationale doit prendre des mesures tangibles pour amener l’ONU, notamment le Conseil de sécurité, à assumer son entière responsabilité et respecter ses engagements légaux dans la défense des droits inaliénables et des aspirations légitimes du peuple palestinien pour établir un Etat indépendant avec El Qods pour capitale".

"Nous sommes, encore une fois, face à une violation flagrante du droit international, un coup dur porté au processus de paix au Moyen Orient et au principe de la solution à deux Etats, à des fins électorales internes", a-t-il conclu.

Read 40 times

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.