Le président Tebboune fait de la communication l'un des piliers de la nouvelle République

Le président Tebboune fait de la communication l'un des piliers de la nouvelle République

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, fait de la communication "l'un des piliers de la nouvelle République" à travers la création d'un environnement favorable au renforcement du professionnalisme des médias et des journalistes, a affirmé samedi à Alger, le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement Amar Belhimer.

 

"Le président Tebboune fait de la communication l'un des piliers de la nouvelle République à travers l'intérêt particulier qu'il accorde au secteur et aux professionnels des médias traditionnels et nouveaux", a-t-il déclaré à l'ouverture de la réunion annuelle des coordinateurs des radios et télévisions arabes.

Le ministre a souligné que le programme du président de la République met l'accent sur la nécessité de "respecter le droit à l'information et la liberté d'exercice dans le respect des règles éthiques et de la déontologie de la profession", mais aussi sur l'importance de " créer toutes les conditions susceptibles de renforcer le professionnalisme des médias et des journalistes".

Rappelant que l'Algérie a fait des "pas importants" dans le domaine du numérique, M. Belhimer a annoncé l'ouverture de plusieurs chantiers pour des réformes majeurs en vue de permettre au secteur de suivre les transformations au niveau interne et de se mettre au diapason des nouvelles technologies.

Selon le ministre, un intérêt particulier est accordé à la promotion de la communication institutionnelle, à la formation et à la mise à niveau, notamment de la presse électronique et de proximité, ainsi qu'à la finalisation du passage au numérique dans les "plus brefs délais".

Il a relevé le contexte particulier dans lequel se tient la réunion, estimant qu'elle intervient alors que "l'Algérie connait une nouvelle ère depuis l'élection présidentielle".

L'une des caractéristiques de cette nouvelle ère, a-t-il poursuivi, consiste à "œuvrer à la concrétisation du projet d'édification d'une nouvelle République basée sur la bonne gouvernance, la transparence et la démocratie".

M.Belhimer a indiqué, à ce propos, que "l'objectif est la conjugaison des efforts pour permettre au secteur de la communication d'être au service de la promotion des droits de l'homme, des valeurs citoyennes et la réalisation du développement durable".

Evoquant l'avancée technologique, le ministre a souligné que celle-ci a, toutefois, ouvert la voie à l'atteinte à la souveraineté des Etats et a permis aux pays qui détiennent les nouvelles technologies d'instaurer leur suprématie.

Cette situation, a-t-il poursuivi, "nous met, nous les Arabes, dans l'obligation de réactiver notre rôle en tant que front uni pour créer et échanger des produits de qualité en vue de sauvegarder notre identité et défendre nos causes".

 

Opportunité pour renforcer la coordination

  

Il a considéré, à ce titre, que cette réunion est "une opportunité pour renforcer la coordination et l'échange d'expériences pour améliorer le contenu et les services de communication qu'offrent les radios et télévisions arabes", réitérant le soutien de l'Algérie pour "toutes les initiatives visant à renforcer les échanges à travers le centre arabe pour l'échange d'informations et des programmes".

"Le volume horaire des échanges radiophoniques en 2019 avait atteint 11 heures, en hausse de 41% par rapport à 2018", a-t-il précisé, ajoutant que 12 organisations ont bénéficié de ces programmes d'échange et que le taux des échanges à atteint les 60%.

Le ministre s'est félicité, par ailleurs, de la réalisation, en cours, du nouveau siège du Centre arabe d'échange d'informations et de programmes relevant de l'Union de radiodiffusion des Etats arabes (ASBU).

"Le nouveau siège sera équipé du nouveau système multi-médias Menos+ qui permettra de renforcer l'échange d'informations télévisées", a-t-il indiqué, estimant que cette nouvelle technologie contribuera au repositionnement arabe sur le plan régional et international dans le domaine de la communication.

De son côté, le directeur général de l'Union des radios des Etats arabes, Abderahmane Souleiman a annoncé la mise en service, dans les prochains jours, de la plate-forme " Menos+", soulignant que celle-ci permettra la connexion entre les studios de radios grâce à l'Internet Protocol (IP).

Il a précisé, à ce propos, que l'échange d'informations avaient atteint 15.000  informations, faisant remarquer que la moyenne quotidienne du volume d'échange d'informations télévisées est de 25 heures, alors que celle du volume d'échange d'informations radiophoniques est de 12 heures.

Selon ce responsable, le volume d'échange d'informations dans le domaine du sport a atteint, quant à lui, les 700 sujets par an.

Le directeur général de l'Union des radios des Etats arabes a "salué", à l'occasion, le soutien apporté par l'Algérie aux stratégies et projets de l'Union qu'il préside à travers l'octroi d'une assiette de terrain d'environs 2800 m2 et d'une enveloppe de 5 millions de dollars pour la réalisation du nouveau siège du Centre arabe d'échange d'informations et de programmes, qui sera réceptionné à la fin de l'année 2020 et de l'hôtel 5 étoiles de l'ASBU.

Read 112 times

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.