Lutte contre la toxicomanie: des associations d’Oran et de Ghardaïa unissent leurs forces

Lutte contre la toxicomanie: des associations d’Oran et de Ghardaïa unissent leurs forces

L’association oranaise de lutte contre la toxicomanie "ALT" s’est associée avec une dizaine d’associations et d'écoles coraniques de Ghardaïa dans un réseau pour la lutte contre ce fléau dans la région du Mzab, a-t-on appris auprès des initiateurs de ce projet.

 

Il s’agit d’un mouvement solidaire composé d’associations et d’écoles coraniques mozabites, encadrées par l’association "ALT" ayant cumulé une quinzaine d’années d’expérience en la matière, qui se lance dans la mise en œuvre d’un programme de lutte contre la toxicomanie dans la région, a précisé Rafik Bendaho, membre de l’association ALT et chef de ce projet.

En effet, le phénomène de toxicomanie est encore nouveau dans la wilaya de Ghardaïa tout comme l’expérience de lutte contre ce fléau, note encore M. Bendaho, qui s’appuie sur son expérience en tant que jeune ayant réussi à vaincre l’addiction aux drogues, pour aider des jeunes qui en souffrent encore.

Le programme tracé par les membres de ce réseau comprend plusieurs actions, notamment des ateliers d’expressions libre et d’art thérapeutique, qui permettent aux toxicomanes de revenir à l’origine de leur mal, souligne la même source, ajoutant qu’il s’agit souvent de traumatismes qui remontent à l’enfance.

Par ailleurs, il sera question d’organiser des campagnes de sensibilisation pour toucher les jeunes de la région Mozabite ainsi que des formations au profit des associations et même des hommes de culte qui ont décidé de casser le tabou et d’aborder ce sujet encore très délicat dans cette région conservatrice, explique M. Bendaho.

Des séances de travail regroupant les représentants des associations et des écoles coraniques pour définir la stratégie de lutte contre la toxicomanie dans la région sont également prévues dans le cadre de ce programme.

L’idée de constituer ce réseau de solidarité a germé lors d’une action de sensibilisation dans un camping de jeunes mozabites tenu à Oran. Certains adolescents ont lancé un appel au secours déclarant qu’ils souffrent d’addiction à certaines substances prohibées.

En l’absence de structures d’accueil des toxicomanes par le fait que se soit un phénomène nouveau dans la région, l’association ALT s’est proposée de chapeauter le réseau d’aide à ces personnes et de mettre son expérience au profit des associations et écoles coraniques qui veulent s’y joindre.

Read 361 times

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.