Yennayer 2970 à Tébessa : le jeu traditionnel amazigh "Hakoureth" ressuscité

Yennayer 2970 à Tébessa : le jeu traditionnel amazigh "Hakoureth" ressuscité

La célébration du nouvel an amazigh 2970 a été marquée dimanche à Tébessa par l’organisation du premier match international du jeu populaire traditionnel amazigh du bâton "Hakoureth" ressuscité à l’initiative de la direction de la jeunesse et sports et l’association "Thévestis" pour l’identité et la culture amazighes.

 

Le match a opposé au complexe sportif de proximité du chef-lieu de wilaya une sélection algérienne et une autre tunisienne en présence d’une foule nombreuse de jeunes dont beaucoup ont découvert pour la première fois ce jeu séculaire de la région.

"Hakoureth" met en face deux équipes de cinq joueurs chacune qui utilisent des bâtons de palmier pour frapper un ballon fabriqué avec de l’Alfa et des morceaux d’étoffe pour le placer dans les bois de l’équipe adverse.

Pour le chercheur en patrimoine amazigh, Nasreddine Kalla, "ce jeu est un héritage culturel amazigh qu’il faut ressusciter au travers, entre autres, de l’organisation de matches dans diverses occasions."

L’organisation de ce premier match international de Hakoureth entre l’Algérie et la Tunisie est un premier pas pour d’autres rencontres entre équipes des pays d’Afrique du nord, a estimé un membre de l’association Thévestis.

Des expositions d’habits, de bijoux traditionnels, de plats populaires et de photos de sites archéologiques de Tébessa ont été organisées au complexe sportif de proximité en marge de ce match.

Read 278 times

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.