Covid-19: plus de 11.000 morts dans le monde, la prévention se durcit

Covid-19: plus de 11.000 morts dans le monde, la prévention se durcit

La pandémie de coronavirus (Covid-19), apparu en décembre, continue de se propager à travers le monde faisant plus de 11.000 morts, et poussant de nombreux pays à durcir les mesures de prévention telles que le confinement des populations afin d'enrayer cette maladie mystérieuse qui a ébranlé l'économie mondiale.

 

Selon un dernier bilan établi par des médias à partir de sources officielles, plus de 11.401 morts ont été recensés, jusqu'à vendredi soir, dans le monde et plus de 271.660 cas d'infection ont été détectés dans 163 pays et territoires depuis le début de l'épidémie fin décembre dans la province de Wuhan (Hubei) en Chine.

Le bilan le plus lourd a été enregistré en Italie, qui a recensé son premier décès lié au coronavirus fin février, et compte désormais 4.032 morts pour 47.021 cas. Au total, 627 décès et 5.986 nouveaux cas y ont été annoncés vendredi, et 5.129 personnes sont considérées comme guéries par les autorités italiennes.

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao) a dénombré au total 80.976 cas (48 nouveaux entre jeudi et vendredi), dont 3.248 décès (3 nouveaux), et 71.150 guérisons.

Les pays les plus touchés après l'Italie et la Chine sont l'Iran avec 1.556 morts pour 20.610, l'Espagne avec 1.002 morts (19.980 cas), la France avec 450 morts (12.612 cas), et les Etats-Unis avec 205 morts (14.250 cas).

De nombreux pays continuent, par ailleurs, à enregistrer leurs premiers décès ou premiers cas liés au Covid-19 comme le Pérou, la Serbie et le Gabon (premiers décès) ou Haïti, les Iles Vierges américaines, Sainte-Lucie, le Cap-Vert et Madagascar, (premiers cas).

Pour récapituler, l'Europe totalisait vendredi à 19h00 GMT 122.707 cas (5.976 décès), l'Asie 94.735 cas (3.432 décès), le Moyen-Orient 22.110 cas (1.452 décès), les Etats-Unis et le Canada 14.927 cas (214 décès), l'Amérique latine et les Caraïbes 2.633 cas (25 décès), l'Océanie 917 cas (7 décès) et l'Afrique 907 cas (23 décès).

Ce bilan a été établi à partir de données collectées par des médias auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Dans ce sillage, l'OMS a émis l'espoir quant à la capacité d'enrayer le plus tôt possible cette épidémie en citant l'exemple de Wuhan, épicentre de l'épidémie, où aucun nouveau cas d'origine locale n'a été enregistré depuis jeudi.

Toutefois, le directeur général de l'OMS prévient les jeunes qu'ils ne sont "pas invincibles" face au virus.

 

Des centaines de millions de personnes dans le monde confinées

 

Afin de limiter la propagation du virus Covid-19, de nombreux pays ont suivi l'exemple de la Chine et pris des mesures de confinement, et de fermetures des frontières.

L'Italie, le premier sur le Vieux Continent à avoir ordonné le confinement de sa population, s'apprête à renforcer ses mesures face aux ravages de la maladie. Tous les parcs, espaces verts et jardins publics seront fermés au public ce week-end, en attendant d'autres restrictions, pour inciter les Italiens à rester chez eux au maximum.

"Nous sommes tous en quarantaine", a résumé vendredi Andrew Cuomo, le gouverneur de l'Etat de New York, aux Etats-Unis, en annonçant ce confinement, "mesure la plus radicale que nous puissions prendre".

Avec la Californie, l'autre puissance économique du pays, et d'autres Etats dont le New Jersey ou l'Illinois, ce sont plus de 85 millions de personnes qui doivent désormais rester chez elles, sauf pour faire leurs courses ou prendre un peu l'air. Pour le moment, le président américain Donald Trump a écarté une mise à l'arrêt de tout le pays.

La Suisse a, de son côté, durci ses mesures, interdisant tout rassemblement de plus de cinq personnes, mais a écarté tout confinement, jugeant qu'il s'agissait de "politique spectacle". D'autres pays sont venus en fin de semaine s'ajouter à la liste de ceux ayant opté pour des mesures drastiques.

Avec un bilan officiel de 90 cas de contamination par le Covid-19 et neuf décès, l'Algérie a elle aussi pris de nouvelles mesures pour endiguer la propagation de cette pandémie mondiale.

Jeudi, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a décidé de la suspension de tous les moyens de transport en commun publics et privés à l’intérieur des villes et inter-wilayas ainsi que le trafic ferroviaire, la démobilisation de 50% des employés et le maintien des employés des services vitaux nécessaires, avec maintien des salaires et la démobilisation des femmes travailleuses ayant des enfants en bas âges.

Il s'agit également de "la fermeture temporaire des cafés et restaurants dans les grandes villes. Ces mesures entreront en vigueur à partir de dimanche (22 mars) à 01:00 et s'étaleront jusqu'au 4 avril. Elles seront soit levées, soit prolongées en fonction des nouvelles donnes.

Au Maroc (77 cas de coronavirus et trois morts), le gouvernement a décidé de suspendre les liaisons aériennes avec l'Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique et le Portugal. Tous les festivals et rassemblements publics de plus de 50 personnes ont également été interdits.

La Tunisie appliquera elle aussi, sur décision du président Kaïs Saïed, le confinement général à partir du dimanche 22 mars (06h00 du matin) jusqu’au 4 avril prochain, selon le gouvernement tunisien qui a souligné vendredi qu’une série de mesures économiques et sociales exceptionnelles, ainsi que des éclaircissements seront annoncés, samedi, et ce, pour protéger notamment les catégories vulnérables et les entreprises contre les répercussions de la crise du Covid-19.

Certains experts redoutent que la crise économique résultant de la pandémie soit pire que celle des "subprime" de 2008, surtout si le confinement devait se prolonger.

Read 368 times

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.