France: Saint-Denis va accueillir un groupe d’enfants sahraouis

France: Saint-Denis va accueillir un groupe d’enfants sahraouis

La municipalité de Saint-Denis, près de Paris, va accueillir ce mercredi un groupe de 7 enfants sahraouis en centres de loisirs, a indiqué un communiqué de la mairie qui réaffirme son soutien à la lutte du peuple sahraoui pour son autodétermination ainsi que pour le respect du droit international et des droits humains.

 

Les enfants sahraouis viennent des camps de réfugiés de Tindouf, précise la mairie qui veut leur donner l'occasion d’échapper le temps d’un été aux conditions de vie difficile des camps.

La municipalité a rappelé que le Sahara occidental, ancienne colonie espagnole, a été envahi par le Maroc après le départ des Espagnols.

"Au bout de quinze années de conflit armé, Marocains et Sahraouis ont signé un cessez-le-feu en 1991 sous l’égide des Nations Unies, avec promesse d’un référendum d’autodétermination pour le peuple sahraoui. Vingt ans après, la question du Sahara occidental n’est toujours pas réglée malgré de nombreuses résolutions onusiennes", a-t-elle expliqué.

"43 ans après la création de la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD), les droits fondamentaux des Sahraouis encore installés au Sahara Occidental occupé par le Maroc, sont quotidiennement bafoués et de nombreux prisonniers politiques sont incarcérés sans procès dans les geôles du Maroc", a-t-elle ajouté.

La ville de Vitry-sur-Seine, située à 4 km du sud de Paris, a également accueilli samedi dernier un groupe d'enfants sahraouis dans le cadre de la solidarité de cette ville avec le peuple sahraoui qui souffre de l’occupation marocaine de leur pays le Sahara occidental, rappelle-t-on.

Au cours de leur séjour à Vitry-sur-Seine, les enfants des camps de réfugiés sahraouis ont bénéficié d'examens médicaux "approfondis", une alimentation "équilibrée" et un large programme d’animation, a-t-on précisé de même source.

Les élus locaux leur ont concocté des activités ludiques et culturelles afin de leur permettre d'oublier les conditions de vie difficiles des camps et la chaleur de l’été.

Les enfants sahraouis ont été transférés lundi en colonie dans les Alpes, avant de rejoindre le Havre (Nord) où ils seront accueillis par l'association "Un camion-citerne pour le Sahara".

 
 
Read 7 times

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.