L’OLP alerte sur la gravité de la crise humanitaire à Ghaza

L’OLP alerte sur la gravité de la crise humanitaire à Ghaza

Le nombre élevé de personnes handicapées en raison des agressions continues de l'occupation israélienne dans la bande de Ghaza, constitue une crise humanitaire ayant des répercussions sociales et économiques, a dénoncé samedi, un membre du Comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine, Ahmed Tamimi.

 

Dans un communiqué relayé par l'agence palestinienne de presse, Wafa, Al-Tamimi a fait savoir que plus de 1.700 personnes sont menacées d'amputation d'un membre.

Selon le responsable palestinien, suite aux séries de bombardements ciblant des maisons et des bâtiments civils, l'occupant israélien "commet ses crimes de manière délibérée et planifiée".

Pour Al-Tamimi, "le silence international et la non-application des résolutions et conventions internationales des droits de l'Homme et les civils sous occupation, a encouragé l'occupation israélienne à poursuivre ses crimes".

Le membre du Comité exécutif de l'OLP, a également fait savoir que les dirigeants palestiniens "étaient en contact avec des pays frères et amis" pour mettre fin aux crimes de l'occupation ayant entraîné des milliers de martyrs, blessés et handicapés, en plus des souffrances des prisonniers.

"Tous ces dossiers seront exposés devant le tribunal international pour juger les dirigeants de l’occupation pour leurs crimes", selon le responsable.

Read 34 times

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.