Print this page
Libye: l'ONU met en garde contre des attaques contre des infrastructures civiles
07 Oct 2019

Libye: l'ONU met en garde contre des attaques contre des infrastructures civiles

La Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a mis en garde contre des attaques contre les infrastructures civiles dans le pays, après l'attaque menée par les troupes de l'officier à la retraite Khalifa Haftar contre l'aéroport international de la ville de Misurata, à quelque 200 km à l'est de la capitale Tripoli.

 

"Suivant les des informations faisant état de frappes aériennes sur l'aéroport civil de Misurata, la MANUL avertit que les attaques contre des infrastructures et les installations civiles constituaient une violation flagrante du droit international humanitaire", a dit la MANUL dans un communiqué publié dimanche.

"La mission demande la cessation immédiate de telles attaques insensées, en particulier contre le seul aéroport civil dans l'ouest de la Libye, disponible pour des millions de Libyens", indique le communiqué.

Samedi dernier, les troupes de Haftar avaient déclaré qu'elles avaient pris pour cible l'aéroport international de Misurata et détruit le système de contrôle de drones et utilisé par les forces du gouvernement d'union nationale libyen (GNA) soutenu par l'ONU.

Les forces du GNA ont déclaré que la frappe aérienne avait blessé un travailleur et causé des dommages matériels à l'aéroport.

Depuis début avril, Haftar a mené une attaque militaire contre le gouvernement soutenu par l'ONU à Tripoli et sa périphérie  tentant de prendre le contrôle de la capitale.

Read 1040 times