El-Oued: activation du Syrpalac pour traiter le surplus de production de pomme de terre

El-Oued: activation du Syrpalac pour traiter le surplus de production de pomme de terre
15 Jan 2020

El-Oued: activation du Syrpalac pour traiter le surplus de production de pomme de terre

Le système de régulation des produits agricoles de large consommation (SYRPALAC) a été activé cette semaine dans la wilaya d’El-Oued, pour le traitement des surplus de récoltes de pomme de terre cette saison (2019-2020), a-t-on appris mercredi auprès de la Direction locale des services agricoles (DSA).

 

La démarche intervient en application du programme d’urgence arrêté par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural comme mesure pratique et ponctuelle pour solutionner la question des surplus de production de la pomme de terre, a indiqué le chef de service d’organisation de la production et du soutien technique, Salem Bekkari.

Elle est considérée comme la plus "efficiente" en ce sens qu’elle oriente ces surplus vers la constitution de stocks stratégiques pour réguler le marché, garantir un équilibre entre l’offre et la demande et répondre à la demande protection du producteur et du consommateur, a-t-il expliqué.

Comme première étape, huit (8) opérateurs économiques privés ont été retenus par le ministère de tutelle pour l’acquisition des surplus de production de pomme de terre directement auprès des agriculteurs, et l’orienter vers l’emmagasinage dans des chambres froides dans des wilayas du Nord du pays ou la commercialisation au niveau des marchés de gros nationaux des fruits et légumes, a fait savoir le responsable.

Ces opérateurs ont été orientés vers neuf (9) zones agricoles productrices de pomme de terre de la wilaya d’El-Oued (Reguiba, Taghezout, Guemmar, Robbah, Hassi-Khelifa, Trifaoui, Magrane, Ourmas et Oued El-Allenda), pour procéder aux enlèvements, a-t-il ajouté.

Selon M. Bekkari, plus de 24.000 quintaux de pomme de terre ont été déjà acheminés, depuis le lancement cette semaine de l’opération, sur 84 camions de gros tonnage, à un prix "acceptable", oscillant entre 35 et 40 dinars/kilogramme, alors que son prix sur les marchés locaux n’excède pas les 30 DA/Kg.

L’opération est supervisée par une commission composée des présidents de la Chambre de l’Agriculture de la wilaya et du Conseil interprofessionnel de la filière de la pomme de terre, de représentants de la DSA et de producteurs issus de différentes communes de la wilaya, et ce sous le contrôle du directeur régional de l’Office national professionnel des légumes et des viandes, selon la même source.

La mise en œuvre de cette mesure intervient suite aux promesses faites par une commission ministérielle aux agriculteurs de la wilaya d’El-Oued, lors d’une rencontre fin décembre dernier consacrée à la recherche d’une solution à la problématique des surplus de production de pomme de terre.

La rencontre avait été présidée par le directeur général de la régulation de la production agricole et sa promotion (ministère), Mohamed Kherroubi, en présence du directeur général de l’Office interprofessionnel des légumes et viandes (ONILEV), Karim Helou, et du président du Conseil national interprofessionnel de la filière pomme de terre, Ahcène Kedmani, qui se trouve être aussi le président de la Fédération nationale de plants de pomme de terre.

Une production de 8,6 millions de quintaux de pomme de terre est attendue cette saison dans la wilaya d’El-Oued pour une superficie de 37.000 hectares ou activent 7.600 agriculteurs, selon les données de la DSA.

Read 143 times

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.