Nouvel An Amazigh 2970: organisation de plusieurs manifestations à Ouargla

Nouvel An Amazigh 2970: organisation de plusieurs manifestations à Ouargla
12 Jan 2020

Nouvel An Amazigh 2970: organisation de plusieurs manifestations à Ouargla

Plusieurs manifestations, culturelles, artistiques et des expositions ont été organisées samedi à Ouargla dans le cadre de la célébration du nouvel an amazigh ( Yennayer 2970).

 

La maison de la culture "Moufdi Zakaria" d’Ouargla a, à cette occasion, servi de cadre à des expositions mettant en exergue des pans du patrimoine ancestral amazigh, dont une exposition sur les produits d’artisanat, de la vannerie, de la broderie traditionnelle, tissage traditionnel, de la tapisserie, en sus des concours d’art culinaire avec la participation d’une vingtaine de femmes.

Une association concernée par le legs amazigh a, à cette occasion, exposé un modèle de maison séculaire Ouarglie ornée d'équipements et d'ustensiles qui portent des appellations amazighes, en plus de l’exhibition d’un costume de mariée connue localement sous le nom de "Melhefa".

Le président de l’association pour la culture et la réforme de Ksar d’Ouargla, Hacen Boughaba a souligné que "la célébration du Yennayer est une opportunité à mettre à profit pour mettre en exergue les atouts que renferme la région d’Ouargla, ainsi que le patrimoine ancestral et les us", estimant que "cette fête permettra sans nul doute de préserver l‘identité nationale."

Abordant les recherches linguistiques, M. Boughaba a fait savoir que des ateliers sont à pied d’œuvre dans la recherche en langues amazighe, notamment la variante Ouarglie, appelant ainsi les responsables concernés par la collecte du legs immatériel à se rapprocher des régions intérieures riches en patrimoine culturel immatériel, à l’instar du vieux Ksar d’Ouargla et les régions de N’goussa et Blidet Amor.

Le directeur de la maison de la culture, Said Ouahbi Madani a indiqué que les festivités du nouvel An amazigh, inaugurées par les autorités locales, se focalisent sur un programme varié prévoyant un monodrame en expression amazighe, intitulée "Aya" animé par l’association locale "planche des Oasis", en plus d’un gala artistique animé par la vedette "Tafna" et la troupe de luth "perle d’art pour l’authenticité et le patrimoine local."

Les manifestations seront sanctionnées, dimanche, par une conférence qui sera animée par des enseignants et chercheurs en patrimoine local.

Read 180 times

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.