Tindouf : les restaurants Rahma, consécration des valeurs de solidarité et d’entraide

Tindouf : les restaurants Rahma, consécration des valeurs de solidarité et d’entraide
10 Mai 2019

Tindouf : les restaurants Rahma, consécration des valeurs de solidarité et d’entraide

La solidarité durant le mois de Ramadhan, qui se manifeste sous diverses formes, s’accélère en ce mois de pitié et d’entraide à travers multiples actions caritatives, dont l’ouverture de restaurants Rahma.

 

Aucun quartier de la ville de Tindouf ne se passe de ces espaces de restauration collective, qui demeurent des haltes pour les nécessiteux et passagers, ainsi que pour les ressortissants musulmans étrangers vivant dans la région.

De nombreux volontaires s’activent, en groupes ou individuellement, pour concrétiser cet élan de solidarité et d’entraide, motivés que par l’amour de Dieu, pour venir en aide aux personnes en situation sociale difficile.

Des tables d'Iftar (rupture du jeûne) sont, à l’approche de l’Iftar, installées à des endroits déterminés, garnies de dattes, de lait et de plats, pour accueillir les jeûneurs, dont une bon nombre de ressortissants africains travaillant dans la région.

Les préparatifs sont entrepris la veille du Ramadhan par des associations caritatives et des bénévoles, à travers notamment le nettoiement des lieux devant servir de cadre à ces actions caritatives, par souci de créer une ambiance ramadhanesque familiale aux passagers et nécessiteux et leur permettre de vivre, même loin du chez soi, un climat de fraternité et de soutien.

Pour le président de l’association "Ness El-Kheir", Djamel Bounagua, l’iIftar reste une tradition perpétuée par l’association avec le concours de groupes de bénévoles, des jeunes notamment, qui s’efforcent en ce mois de concrétiser toute forme de solidarité, ne ménageant aucun effort pour préparer les plats aux invités.        

De son côté, le président de l’association "Kafel El-Yatim", Islam Ayad, présente ces restaurants Rahma comme une occasion de diversifier, à travers l’élan de concurrence dans l’action caritative, les menus servis aux nécessiteux et passagers, soulignant au passage le nombre croissant de jeunes bénévoles, tout comme celui des personnes fréquentant ces restaurants, dont grand nombre de ressortissants étrangers.

 

Inciter les bénévoles à ancrer les actions caritatives

Le président de l’association scientifique et culturelle "Malek Bennabi", Hocine Ammari, a déclaré que l’association, soucieuse d’inciter les bénévoles à ancrer ces actions caritatives, suggère de récompenser les gérants et participants aux restaurants Rahma pour consacrer davantage ces actions humanitaires et de solidarité sociétale, un acte généreux méritant tout le respect et l’implication.

Approchés par l’APS, des invités à ces tables collectives ont salué ces actions "nobles" de solidarité et ont affiché leur satisfaction des repas servis, d’une qualité leur permettant de se revigorer pour entamer une nouvelle journée de jeûne.

L’on relève également à ces actions de solidarité et d’entraide sociétale, la remise entre 150 à 200 repas d’Iftar aux familles nécessiteuses, se rapprochant, à l’approche du moment de la rupture du jeûne, des points de restauration, pour emporter leurs "ftour" à domicile.

Certaines de ces associations contribuent pour leur part par l’animation de soirées et veillées ramadhanesques, à travers diverses activités culturelles et artistiques.

Read 33 times

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.