FAO: des projets contre l'abus des antimicrobiens dans le secteur de l'élevage

FAO: des projets contre l'abus des antimicrobiens dans le secteur de l'élevage

 

L'Organisation des nations unis pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) a mis en œuvre une quarantaine de projets contre l'usage abusif des antimicrobiens dans le secteur de l'élevage, selon des informations publiées sur son site web à l'occasion de la semaine mondiale pour un bon usage des antimicrobiens, prévue du 18 au 24 novembre en cours.

 

"La FAO met en œuvre des projets dans plus de 40 pays en Afrique, en Asie et en Amérique latine afin de mieux comprendre comment aider les secteurs de l'alimentation et de l'agriculture à faire un usage plus responsable des antimicrobiens", a indiqué la FAO.         

"La résistance aux antimicrobiens gagne chaque jour du terrain et se propage à un rythme plus soutenu du fait de l’usage excessif ou abusif de ces médicaments", s'est-elle alarmé, ajoutant que désormais, dans le monde entier, des personnes, des végétaux et des animaux meurent des suites d’infections qui ne peuvent être soignées même avec les traitements antimicrobiens les plus puissants.

Selon les statistiques publiées par l'organisation onusienne, au moins 700.000 personnes succombent chaque année à des maladies résistants aux antimicrobiens et prévient qu'au cours des dix prochains années, l'usage d'antimicrobiens dans le seul secteur de l'élevage devra quasiment doubler pour faire face aux besoins croissants d'une population humaine en plein essor.

Pour endiguer ce phénomène dont les conséquences sont très lourdes sur la santé publique, la FAO considère que l’alimentation et l’agriculture ont un rôle essentiel à jouer.

"Il convient de prendre des mesures à toutes les étapes de la chaîne alimentaire afin de ralentir la propagation de la résistance et de faire en sorte qu’un usage plus responsable soit fait des antimicrobiens", a-t-elle recommandé.

Read 533 times

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.