Intoxications alimentaires à Alger: 55 cas recensés durant les 5 premiers mois de 2019

Intoxications alimentaires à Alger: 55 cas recensés durant les 5 premiers mois de 2019

Cinquante-cinq (55) cas d'intoxication alimentaire (individuelles ou collectives) ont été enregistrés, durant les cinq premiers mois de l'année 2019, a indiqué, dimanche, le représentant de la Direction du commerce de la wilaya d’Alger, Layachi Dehar dans une déclaration à l’APS.

 

Se référant au rapport des services de la Direction de la santé de la wilaya d'Alger, M. Dehar a fait état de 55 personnes ayant été victimes, durant les cinq premiers mois (entre janvier et mai 2019), d'intoxications alimentaires individuelles ou collectives au niveau de nombreux restaurants et fast-food à Alger, précisant que ces victimes ont été orientées vers les différentes structures de santé pour recevoir les soins nécessaires.

Ces intoxications alimentaires concernent la consommation de plats de fast-foods, de pâtisseries, de viandes blanches, de poissons impropres à la consommation et d'autres mets préparés dans des restaurants et des fast-foods ne respectant pas les normes d'hygiène.

Certains commerçants ne respectent pas la chaine de froid pour les produits périssables et les normes d'hygiène et de conservation des aliments notamment dans certains restaurants, a ajouté le responsable, appelant les consommateurs à faire preuve de vigilance lors de l'achat des produits de consommation, en particulier ceux proposés sur le marché parallèle qui souvent ne sont pas conformes aux règles et normes de conservation, de stockage et d'hygiène.

Le plus grand nombre de cas d’intoxication a été enregistré en avril dernier (22 personnes), suite à la consommation de sandwichs (frites et viande hachée) dans un fast-food à Oued Smar, outre 9 autres cas recensés à Bordj El Bahri et 4 autres à Bouzaréah, a-t-il rappelé.

Il a appelé, lors des fêtes de mariage et d’autres festins familiaux, à la nécessité de respecter la conservation des viandes rouges et blanches, à travers le respect de la chaine de froid et des conditions d’hygiène.

Par ailleurs, les agents de contrôle de la fraude et de la qualité relevant de la direction du commerce ont intensifié, en cette saison estivale, le contrôle des surfaces, centres et locaux commerciaux ainsi que des fast-food, en sus des plages et des colonies de vacances, en vue de garantir  l’hygiène, de lutter contre la fraude, de protéger la santé publique et d'éviter les cas d’intoxications, a affirmé la même source.

Pour M. Dehar, les campagnes de sensibilisation, organisées par les services du ministère du Commerce qui sont toujours en cours, à travers les différents espaces publics et plages et consistant à prodiguer des conseils et des orientations aux consommateurs sur les meilleures pratiques à adopter pour éviter les risques d'intoxication alimentaire, ont donné de bons résultats sur le terrain.

Read 957 times

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.