Création de l’Union africaine des sports de boules

Création de l’Union africaine des sports de boules

L'Union africaine des sports de boules (UASB), réunissant les Confédérations continentales des trois disciplines de sports de boules (pétanque, raffa, boule lyonnaise), a été officiellement créée, a-t-on appris mardi du président de la Confédération africaine de raffa (CAR), l’Algérien Mohamed Yacine Kafi.

 

"Les Confédérations boulistes africaines reconnues par l’UCSA (Union des Confédérations sportives africaines) et l'ACNOA (Association des Comités nationaux olympiques d’Afrique) ont décidé de s’unir en une unique instance gérant dorénavant la raffa, la pétanque et la boule lyonnaise", a indiqué à l’APS Kafi, juste après la tenue d’une visioconférence entre les présidents des trois confédérations continentales.

La naissance de l’UASB intervient aussi en prélude à l'unité des trois disciplines à travers le monde.

"Après la dissolution de la Confédération africaine des sports de boules (CASB) par l’UCSA et celle de la Confédération mondiale des sports de boules (CMSB), les trois sports en Afrique devaient se constituer en une seule instance", a expliqué l'actuel président de la CAR.

Les présidents réunis ont déjà élaboré les statuts de l'UASB qui seront débattus dans une nouvelle visioconférence les prochains jours, avant de les finaliser et les soumettre pour approbation lors de la prochaine assemblée générale prévue entre novembre et décembre, en marge des Championnats d’Afrique des trois disciplines boulistes prévus à Sharm El-Sheikh (Egypte).

"On doit accélérer la procédure et préparer tout ce qui tourne autour (logo, statuts, nombre des membres du bureau exécutif...). L’Assemblée élective est prévue entre novembre et décembre en Egypte, si la situation sanitaire en raison du coronavirus s’améliore d’ici là", a souligné Kafi, ajoutant que dans le cas contraire, l’AG pourrait se tenir aussi par visioconférence.

Il a été convenu que l’AG constitutive comprenne 40 membres dont les représentants désignés de chaque confédération, ceux des arbitres et juges, des athlètes africains médaillés aux Championnats du monde et les représentants africains dans les instances internationales.

"Les 40 membres de l’AG auront à élire les neuf membres qui vont constituer le premier bureau exécutif de l’UASB", a expliqué Mohamed Yacine Kafi.

Interrogé sur une possible candidature de l’Algérie à la présidence de la nouvelle confédération, le président de la CAR a indiqué que cela dépendra de l’accord du ministère de la Jeunesse et des Sports et de son soutien.

"Le soutien de la tutelle est obligatoire et impérative pour espérer postuler à la présidence qui nécessite un appui de notre Etat du point de vue logistique et financiers (siège et subvention, entre autres", a conclu Kafi qui est aussi vice-président de la Fédération internationale des boules et secrétaire général de la Fédération internationale de raffa.

Read 49 times

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.