Football / Algérie : les clubs n'ont pas les moyens pour reprendre

Football / Algérie : les clubs n'ont pas les moyens pour reprendre

Le vice-président de la Ligue de football professionnel (LFP), Farouk Belguidoum, a indiqué jeudi que la "majorité" des clubs professionnels refusent de reprendre la compétition, suspendue depuis mi-mars en raison de la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19), vu les difficultés financières auxquelles ils font face.

 

"Au cours de la rencontre tenue mercredi avec les clubs de l'Est, plusieurs points ont été abordés, dont celui relatif à une éventuelle reprise du championnat. Je peux assurer que la majorité d'entre eux n'ont pas les moyens pour faire face aux dépenses, liées notamment à l'application du protocole sanitaire. Ils réclament tout simplement la suspension définitive de la compétition", a indiqué à l'APS Belguidoum.

Il s'agit de la deuxième rencontre LFP-clubs professionnels, après celle tenue il y a une semaine à Oran avec les formations de l'Ouest. Ces rendez-vous régionaux ont été décidés par le Bureau exécutif de la LFP lors de sa récente réunion, dans le but de s'informer sur la situation de ces clubs à la lumière de la crise sanitaire qui sévit et débattre avec eux sur d'autrespoints dont le championnat.

"Une dernière réunion concernant les clubs du centre est prévue lundi prochain, sous réserve de l'accord du wali, en raison notamment de la crise sanitaire", a-t-il ajouté.

Belguidoum, également porte-parole de l'instance dirigeante de la compétition, a rappelé que les clubs "traversent dans leur majorité une crise financière" qui rend pratiquement impossible une éventuelle reprise.

"La plupart des clubs traversent une crise financière. On ne peut pas leur exiger d'appliquer le protocole sanitaire exigé qui serait trop onéreux pour eux. Au cours de la réunion de mercredi, des clubs ont réclamé des sociétés nationales pour pouvoir survivre. Ils ont demandé à ce que toutes les équipes soient mises sur le même pied d'égalité. Pour eux, les pouvoirs publics doivent se pencher sur la question avec sérieux".

Belguidoum s'est exprimé aussi sur la récente décision du président de la Fédération algérienne de football, Kheïreddine Zetchi, d'inviter les clubs à se prononcer "à la majorité" sur le sort qui sera réservé au championnat en cas d'arrêt définitif de la compétition.

"Il s'agit d'une décision réfléchie. Les clubs sont les acteurs principaux, il faudra bien les consulter. Mais on n'en est pas encore là. Nous attendons toujours la position finale des pouvoirs publics concernant l'avenir du championnat", a-t-il conclu. 

Read 58 times

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.