Print this page
Hand/CAN-2020: l'Algérie vise la qualification au Mondial égyptien
12 Jan 2020

Hand/CAN-2020: l'Algérie vise la qualification au Mondial égyptien

La sélection algérienne de handball prendra part à la 24e Coupe d'Afrique des nations (CAN-2020), prévue du 16 au 26 janvier en Tunisie, avec l'ambition de jouer les premiers rôles et décrocher une des six places qualificatives au Mondial-2021 prévu en Egypte.

 

Cette mission s'annonce a priori à la portée des coéquipiers de Messaoud Berkous qui évolueront dans le groupe "D" de la CAN-2020 aux côtés du Maroc, du Congo et de la Zambie qui participe pour la 1re fois de son histoire au rendez-vous continental de la petite balle.

Le sélectionneur du Sept national, le Français Alain Portes, a indiqué à l'APS que "l'objectif principal est de se qualifier au prochain Mondial", soulignant qu'une "qualification va créer une dynamique de travail sur deux ans qui permettra de remettre la handball algérien sur les rails".

"Nous sommes ambitieux, nous avons envie de faire de belles choses à la CAN-2020, après il faudra bien jouer pour réussir déjà à franchir le tour préliminaire. Si mon équipe présente un bon visage, elle est capable de battre tout le monde", a-t-il déclaré.

Toutefois, Portes affirme d'emblée que "pour la qualification aux Jeux olympiques, il ne faut pas rêver". "A la dernière CAN, l'Algérie a fini au 6e rang. Je pense que nous avons encore du retard sur l'Egypte et la Tunisie qui restent les favoris pour la qualification aux JO de Tokyo. Mais si on doit jouer contre eux dans des matchs décisifs, nous jouerons notre carte à fond".

Concernant le volet préparatoire, Portes s'est dit satisfait de l'évolution de son groupe depuis son arrivée à la tête du staff technique national: "Le groupe est très agréable à entraîner, très discipliné. Je prends beaucoup de plaisir avec eux, mais on prend encore plus de plaisir quand on gagne des matchs importants".

Afin de préparer le rendez-vous de Tunisie dans les meilleures conditions possibles, le staff technique composé d'Alain Portes et de Tahar Labane, a tracé un programme constitué de stages en Algérie et à l'étranger (Pologne et Roumanie), ponctué par plusieurs matchs amicaux.

 

Confiance retrouvée chez les joueurs

 

Côté effectif, Portes s'est félicité du "bel état d'esprit" qui règne dans le groupe et de "la motivation de ses joueurs pour réaliser un bon parcours en Tunisie".

Pour cela, l'ancien sélectionneur de la Tunisie et de l'équipe de France (dames) a fait appel à des joueurs chevronnés à l'image des Berkous, Chahbour et Berriah, qui auront la lourde tâche d'encadrer leurs jeunes coéquipiers, tels que Mustapha Hadj-Sadok (Besiktas Aygaz/Turquie), qui disputera sa deuxième CAN et Zouhir Naïm (JSE Skikda), lesquels faisaient partie de la sélection U21 lors du Mondial de la catégorie disputé à Alger en 2017.

Le vice-capitaine du Sept algérien, Ryad Chahbour, a assuré que le nouveau staff technique a su remotiver le groupe, en redonnant confiance aux joueurs après la déroute de la dernière CAN-2018 au Gabon.

"Cette confiance impulsée par Portes et Labane a motivé le groupe à donner le maximum pour progresser durant la préparation et réussir un joli parcours à la CAN en Tunisie", a-t-il déclaré.

L'ailier du GS Pétroliers, qui disputera sa 6e CAN, a également assuré que tous les joueurs sont impliqués et concentrés pour décrocher la qualification au Mondial : "Tous les joueurs sont conscients de la mission qui les attend en Tunisie. Nous allons donner le maximum pour atteindre nos objectifs et représenter dignement le handball algérien".

Seize pays participeront à la CAN-2020, dont le vainqueur final empochera l'unique billet qualificatif pour les Jeux Olympiques Tokyo-2020. Le rendez-vous de Tunisie est également qualificatif au Championnat du monde-2021, puisque les six premiers du classement final en plus de l'Egypte, pays organisateur, iront au Mondial.

La dernière participation algérienne aux Jeux Olympiques remonte à 1996 à Atlanta (Etats-Unis). Pour le Championnat du monde, les "Verts", et après avoir occupé la dernière place en 2015, ont raté les éditions de 2017 et 2019.

Read 71 times