Hand/Nationale 1: le maintien assuré, objectif atteint pour le CHT Oran

Hand/Nationale 1: le maintien assuré, objectif atteint pour le CHT Oran

Pour sa première saison en Nationale 1 de handball, le CHT Oran a réussi son objectif, à savoir le maintien, aussi bien chez les hommes que les dames, s’est réjoui son président Sid Ahmed Djendara.

 

"Nous avons tracé comme objectif le maintien, et voilà que nous avons gagné le pari, même si notre équipe des dames aurait pu faire mieux", a déclaré le patron de la formation oranaise à l’APS.

Le CHTO, qui a réussi quatre accessions de rang depuis sa création en 2014, est un club qui a toujours recouru aux talents exerçant dans le sport scolaire pour leur offrir la chance d’émerger. Cette expérience a donné ses fruits au regard de son parcours tout au long des précédents exercices et qui a été conclu par une accession historique dans l’antichambre de l’élite, de surcroît dans les deux sexes.

Cependant, si les choses ont bien fonctionné pour les dames, ça n’a pas été le cas pour  l’équipe des hommes, a regretté le président du CHTO qui s’apprête à effectuer un véritable remue-ménage au sein de cette équipe.

"Je suis vraiment déçu par le comportement des messieurs qui ont failli envoyer le club au purgatoire après avoir boudé les dernières rencontres de la phase de poules, m’obligeant à faire appel aux cadets et juniors qui ont réussi le pari d’éviter à l’équipe la dernière place au classement de notre groupe Ouest, synonyme de relégation", a-t-il déploré.

Le CHTO a attendu la dernière journée de la compétition pour assurer son maintien, en terminant à la cinquième et avant-dernière place de sa poule dominée par le voisin MC Oran, rappelle-t-on.

"Pourtant, en dépit des petits moyens dont dispose le club, je me suis débrouillé pour octroyer aux joueurs leur dû avant le match face au MCO, mais depuis qu’ils ont pris leur argent, la majorité d’entre eux n’ont plus donné signe de vie", a souligné le même responsable, qui s’est, en revanche, réjoui des prestations de son équipe féminine qui a raté de peu la qualification au tournoi d'accession.

"Ce ne sera que partie remise. Franchement, je n’ai pas encore digéré la manière avec laquelle nous avons été privés de la qualification aux play-offs à cause d’erreurs flagrantes des arbitres", a encore dit Sid Ahmed Djendara qui espérait permettre à Oran d’avoir enfin un représentant en championnat d’Excellence féminin.

Read 40 times

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.